Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par fredalex le Mer 6 Juin 2018 - 13:17

Okaya a écrit:Je comprends votre ressenti même si je suis un peu surpris parfois par l'ampleur de votre déception.

Comme vous le dites, nous avons eu beaucoup d'opus, de nombreux concerts, des milliers d'heures d'antenne avec Dorothée.

On a tout de même une chance incroyable d'avoir à notre disposition une chaîne YouTube qui nous propose autant de vidéos de qualité pour nous permettre de replonger dans cette époque incroyable   I love you

On se répète mais elle a peut être envie désormais de simplement se reposer.

Si son souhait se tourne vers le métier d'acteur alors je ne comprends pas, mais alors vraiment pas, pourquoi cette absence dans les nombreuses séries JLA   scratch

On parle de l'Instit car nous avons tous été admiratifs de son jeu d'actrice sur les quelques (infimes) extraits que nous avons pu voir - d'ailleurs je ne comprends pas non plus ce qui empêche le Groupe JLA de diffuser ces épisodes sur leur chaîne IDF1 ou sur une chaîne YouTube comme le fait le Groupe AB avec les sitcoms ? - mais il y a d'autres séries produites par JLA et dans lesquelles Dorothée pourrait prouver (s'il en est encore besoin) qu'elle peut être une très bonne et surprenante actrice !

Il n'est tout de même pas possible qu'il n'y ait pas eu un jour un lien entre le souhait de Dorothée d'être actrice et Monsieur JLA producteur de séries !

J'avoue que j'ai souvent pensé à ces quelques scènes de "L'Instit"...Je n'ai pas compris pourquoi JLA n'a pas profité de l'occasion pour écrire sa propre série avec Dorothée en tête d'affiche. Il aurait pu réinventer le personnage s'il n'avait pas les droits de la série d'origine...

Il aurait également pu la faire jouer dans une de ses séries comme "Camping Paradis" avec un rôle sur mesure (à l'image d'un rôle dans un "Joséphine Ange-gardien") au lieu de la faire présenter des choses au compte-goutte (mais peut-être était-ce son souhait à elle de présenter plutôt que de tourner?).

Aujourd'hui, j'ai lu sur ce forum je crois qu'elle avait fermé sa "société" et fait valoir ses droits à la retraite, je ne la vois pas forcément revenir à l'écran (bien que ses droits audio ont évidemment dû être renouvelés au 1er juin pour la réédition de ses albums, puisqu'ils sont également réapparus sur Deezer à la même date) ni même en chanson.

Je ne la vois pas non-plus revenir dans "les Mystères de l'amour", et ce même pour une apparition, ce genre de série est bien trop éloignée d'elle et d'un potentiel personnage (à moins de jouer une tante éloignée qui ne passerait son temps qu'avec Hélène - un peu comme Mimie Mathy en tatie de Lorie dans "Demain Nous appartient"), trop de conspirations et de coucheries, ce qui ne lui ressemble guère (un peu comme Hélène d'ailleurs, à part quelques lignes toutes douces à l'écran et un album de temps en temps, ce personnage pourtant "emblème" de la série est présenté bien en deça de son pouvoir et ses capacités je trouve - même si d'accord, ça peut dépendre des saisons et de leurs storylines).

Tout en encore possible mais est-ce une éventuelle possibilité et un accord potentiel de l'intéressée? Rien n'est moins sûr...

fredalex
Nouveau

Messages : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par Mecki-Do le Mer 6 Juin 2018 - 15:06

Si je respecte le choix de DO de se mettre en retrait : elle a et nous a tant donné pendant 20 ans ; en revanche, je ne comprends pas pourquoi son catalogue a été si peu et si mal exploité et ce dès l'arrêt du Club.

Do comédienne, c'est un gâchis sans nom également. Elle a prouvé (sans tenir compte de son rôle et de ses textes chez AB car bien sûr il y a beaucoup à redire) qu'elle pouvait tout jouer avec fraîcheur et crédibilité. C'est un talent perdu, je le pense sincèrement, en mettant de côté ma fanitude. Encore une étiquette à la française indécollable ou une petite revanche de ceux à qui elle a fait de l'ombre par son succès.

Cette première vague de rééditions donne de l'espoir mais j'espère qu'elle ne se tarira pas avec le dernier opus de la série et que les archives vont enfin s'ouvrir. AB est plus sécurisé que le KGB !

Cap sur les inédits et l’Intégrale CD-DVD !

Et si elle voulait revenir pour deux soirs dans une jolie salle avec ses fans par une autre production que JLA, qui lui laisserait toute sa liberté, ce serait le bonheur. Je voudrais revivre l'ambiance et l'émotion de l'Olympia 2010 au moins une fois...

Dorothée on t\'aime

_________________
Ré, mi, fa, sol, fa, mi, ré... DO !
avatar
Mecki-Do
Timide

Masculin Messages : 276
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par hugvintage le Mer 6 Juin 2018 - 19:21

Mecki-Do a écrit:Si je respecte le choix de DO de se mettre en retrait : elle a et nous a tant donné pendant 20 ans ; en revanche, je ne comprends pas pourquoi son catalogue a été si peu et si mal exploité et ce dès l'arrêt du Club.

Do comédienne, c'est un gâchis sans nom également. Elle a prouvé (sans tenir compte de son rôle et de ses textes chez AB car bien sûr il y a beaucoup à redire) qu'elle pouvait tout jouer avec fraîcheur et crédibilité. C'est un talent perdu, je le pense sincèrement, en mettant de côté ma fanitude. Encore une étiquette à la française indécollable ou une petite revanche de ceux à qui elle a fait de l'ombre par son succès.

Cette première vague de rééditions donne de l'espoir mais j'espère qu'elle ne se tarira pas avec le dernier opus de la série et que les archives vont enfin s'ouvrir. AB est plus sécurisé que le KGB !

Cap sur les inédits et l’Intégrale CD-DVD !

Et si elle voulait revenir pour deux soirs dans une jolie salle avec ses fans par une autre production que JLA, qui lui laisserait toute sa liberté, ce serait le bonheur. Je voudrais revivre l'ambiance et l'émotion de l'Olympia 2010 au moins une fois...

Dorothée on t\'aime

Oui, ce serait bien. En même temps, on aime bien coller des étiquettes en France, et ce même à des gens qui se font très rares depuis des années voire des décennies comme Dorothée. Et surtout pour les femmes d'ailleurs.

Comme j'aime faire des parallèles entre chanteuses que j'aime, je me permets d'en faire plusieurs pour montrer le côté "étiquette" du public français : Beaucoup de chanteuses françaises ou d'artistes se font ou se sont faites un peu jetées des médias dès qu'elles ne sont plus allées ou se sont trop écartées de là où le public soi-disant les attendait :

Jeanne Mas a multiplié les come-back ratés dès le début des années 90, entre-autres choses parce qu'elle a pris volontairement des directions différentes sur chacun de ses albums. En passant par des chansons dance, du hard-rock, et même toutes proportions gardées par une chanson pour enfants (Pour sa fille) "Dors bien Margot" (Sur l'album "Au nom des rois", coproduit par AB qui plus est, en 1992), du hard-rock ("Jeanne et les égoïstes"), un album sur le Cid de Corneille ("Les amants de Castille" en 2003), un album de country ("Be west") etc... jusqu'à annoncer son arrêt en 2017 avec son dernier album "Ph".

Depuis 1991 et la disparition de Serge Gainsbourg, Jane Birkin a pu constater que dès qu'elle s'éloigne trop des chansons de Gainsbourg, elle vend moins d'albums : Ses albums de chansons originales non écrites par Gainsbourg ("A la légère", 1998, " Fictions" (2006), "Enfants d'hiver" (2008)) ont tous été des échecs, hormis "Rendez-vous" album de duos en 2004 qui a bien marché, alors que ses albums de reprises de chansons de Gainsbourg ("Versions Jane" (1996), "Arabesques" (Album en public) (2002), "Gainsbourg, le symphonique" (2017), ont tous été des succès.

Sheila une fois qu'elle s'est éloignée de son producteur Claude Carrère, avec l'album plus sérieux "On dit" en 1983, a vu son succès s'estomper, et depuis, si elle a connu des petits succès réguliers, elle continue à chanter seulement pour son public, multipliant davantage les prestations publiques que les albums studio, car elle sait bien que quoi qu'elle fasse, elle restera pour toujours dans l'inconscient collectif la chanteuse à couettes des années yé-yé (Il y a plus de 50 ans !), et du disco (Il y a 40 ans !).

Dur de durer pour les chanteuses sans rester dans la lignée de ce pour quoi elles ont été connues.

Et pour parler de la plus célèbre concurrente de Dorothée : Chantal Goya, pas question pour elle non plus de revenir dans des films d'auteur avec lesquels elle a eu du succès dans les années 60 ("Masculin, féminin" de Jean-Luc Godard), elle est donc revenue dans ce film drôle mais un peu kitsch allant avec son image ("Absolument fabuleux" de Gabriel Aghion en 2001), et si le film n'a pas été un gros succès au box-office il a fait revenir Chantal Goya dans la chanson pour enfants avec succès en remixant en anglais "Bécassine" en "Becassine is my cousine". Chantal Goya c'est vrai n'avait pas pour autant arrêté ses spectacles, mais côté disques, plus rien ne marchait depuis début 1987 et "Dou ni dou ni day". Et elle a aussi tenté un album qui tout en restant dans la lignée de son public d'enfants, tentait de cibler un public un peu plus âgé ("Rythme et couleurs" en 1990, un succès très mitigé !). Donc, elle est revenue dans le top des ventes en 2001 avec un remix de "Bécassine". Mais en même temps, pouvait-elle faire autrement, sachant qu'on lui avait collé cette image indélébile ? Elle est simplement revenue avec ses tubes en les modernisant, et ça a remarché, même si quand on y réfléchit bien, c'est un peu triste pour elle.

Pour Dorothée, c'est encore plus compliqué. Ses longues années de disques chez AB (1980 à 1996), et ses longues années de présentation de "Récré A2" (1978-1987) puis de "Club Dorothée" (1987-1997), lui ont tellement collé l'image d'animatrice numéro 1 pour les enfants et de chanteuse de tubes populaires parlant d'amour mais avec de l'humour ("Hou ! La menteuse", "Docteur", "Qu'il est bête !") ou du romantisme ("Maman") ou de technologie nouvelle dans les années 80 ("Allo, allo monsieur l'ordinateur", "La machine avalé") que le public ne se l'imagine pas revenant présenter autre chose que des émissions pour enfants et pas revenir comme chanteuse avec des chansons plus adultes. Alors que pour la chanson je ne la sens pas comme Chantal Goya, prête à revenir en se basant uniquement sur la nostalgie, mais aussi avec du neuf, mais pas non plus avec de nouvelles chansons ressemblant trop à ses tubes, comme ça a été le cas en 2010.

Mais plutôt, je pense qu'elle aimerait bien revenir en chantant de jolies chansons comme celles que Michel Jourdan lui a écrites sur chacun de ses albums et qui font certainement partie de ses préférées.

Pour l'animation, elle a animé "Incroyable magie" en 2011. Mais la société a changé depuis les années 90 et l'arrivée d'Internet, les émissions de télé sont beaucoup moins fédératrices qu'elles ne l'étaient avant. Pas sûr du tout qu'aujourd'hui l'équivalent du "Club Dorothée" marcherait autant à la télé. Les enfants sont trop souvent trop tôt sur Internet et les réseaux sociaux ou leurs smartphones. Et les décideurs n'osent plus proposer d'émissions pour enfants de ce fait.

Pour le cinéma, no comment. Dorothée, qui a pourtant fait ses preuves comme comédienne de talent dans ses deux films que sont "L'amour en fuite" de François Truffaut (1978) et "Pile ou face" de Robert Enrico (1980) au début de sa carrière, revient dans l'adaptation cinématographique de "Nicky Larson". Pourquoi ? Parce qu'elle sait, ayant tenté en vain d'aller dans quelque chose de différent et d'intéressant ("L'instit" en 2004), que là, elle va dans quelque chose qui colle pleinement à son image, elle qui a contribué à importer les dessins animés japonais en France... Mais est-ce vraiment ce qu'elle a envie de faire ? Est-ce la seule chose qu'on lui propose vraiment ? Mystère. En tout cas, moi, si son retour me fait plaisir, j'admets que cela me déçoit quand même que cela soit là-dedans.

(Excusez-moi du long commentaire, mais vous pourrez voir ce que je pense de l'évolution de sa carrière, comparée à celles d'autres artistes féminines connues en France, d'ailleurs, sans le faire exprès, dans les mêmes années qu'elle, en partie).

hugvintage
Timide

Masculin Messages : 204
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par Rouky le Jeu 7 Juin 2018 - 16:05

Ca vaut ce que ça vaut mais, dans le cadre de la réforme actuelle de l'audiovisuel, Julien Bellver de l'émission Quotidien présentée par Yann Barthès sur TMC a proposé un grand sondage pour savoir ce que les téléspectateurs attendent le plus niveau télé.
Il a notamment demandé quels animateurs les gens souhaitaient le plus revoir et, sans surprise, Dorothée figure parmi les 3 les plus cités. ^^
avatar
Rouky
Nouveau

Masculin Messages : 131
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par hugvintage le Ven 8 Juin 2018 - 21:09

Dorothée manque à la télévision, c'est un fait. Ou alors, une animatrice comme elle faisant quelque chose proche des enfants comme elle le faisait à l'époque mais avec les médias d'aujourd'hui manque.

Je reviens là, parce que à tout hasard en me baladant sur Internet j'ai vu une image de la chanteuse Lââm défigurée qui participe actuellement à l'émission de télé-réalité "The Island" (M6) qui s'est faite lynchée par Matthieu Delormeau (Un des participants de Touche Pas à Mon Poste sur C8). Quel rapport avec Dorothée ? Pas grand chose...

... Mais simplement le fait que quand on voit la "qualité" (Voyez mon ironie !) de certains programmes télé d'aujourd'hui (Pas tous ! Il y a du bon, moi j'aime bien "On n'est pas couché" ou "Thé ou café" par exemple qui sont des émissions intelligentes, mais je déteste la télé-réalité dans laquelle les gens sont filmés 24 h / 24 et ne produisent rien. Malheureusement, ces programmes sont légion.), ben, on en vient à relativiser les polémiques suscitées par le "Club Dorothée" dans les années 90.

Le "Club Dorothée" c'était d'abord du pur divertissement, d'accord, mais c'était marrant le côté "Tartes à la crème" / "Seau d'eau" etc... Même si c'était lassant pour eux à la longue (Cf : Ce qu'en a dit Corbier), et c'était culturel et enrichissant aussi dans certaines séquences.

"Récré A2" c'était bien aussi dans les vagues souvenirs que j'en ai. Mais ma grande soeur et ma maman regardaient très souvent l'émission le mercredi après-midi quand j'étais petit. Finalement, les programmes de Dorothée, les enfants qu'on était mais aussi toute la famille les regardaient. Et hormis les histoires de petite culotte de Mallaury Nataf, ou certaines chansons des Musclés et d'Emmanuelle avec des sous-entendus, il n'y avait rien de vulgaire ou de dégradant.

Quand il y a eu l'affaire Nabila en 2014, je me suis dit "Pauvres gosses qui regardent la télé-réalité aujourd'hui alors que dans les années 90, je regardais avec ma soeur Hélène et les Garçons et le Club Dorothée qui étaient très (trop ?) critiqués". Enfin, bon, malheureusement, je crains que si un programme tel que Dorothée en proposait était à nouveau proposé, il fasse un véritable bide vu la vacuité vulgaire générale des programmes de télé (réalité) actuels !

hugvintage
Timide

Masculin Messages : 204
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par loriepop59 le Sam 16 Juin 2018 - 19:15

Pour revenir au sujet initial, après le recadrage de Dorothée suite aux incitations pressantes de son producteur, nous comprenons bien qu'elle n'a plus envie de chanter … du moins par l'intermédiaire de son producteur. Pourtant, paradoxalement je trouve que son retour musical aurait dû être fait actuellement car :
- Son catalogue discographique est de nouveau exploité avec la première vague des rééditions.
- Physiquement, elle est plus en forme qu'il y a huit ans et du point de vue de l'image, elle est physiquement proche de la Dorothée Chanteuse des années 90.
- Les arrangements et le son 2015 de Tremblement de Terre lui a permis de moderniser son univers "sonore". Le remix de TDT pour le Bercy 2015 était dans la continuité du son 89 tout en proposant quelque chose d'actuel, moderne et très club. "Coup de tonnerre" aurait dû bénéficier de ce type de sons avec des cuivres. Elle semble apprécier ces instruments.

La morosité n'est donc plus au rendez-vous et la passion des fans est entretenue avec toutes ces nouvelles sorties discographiques et nous pouvons éprouver à nouveau ce plaisir si particulier de toucher, caresser et admirer un disque de Dorothée avec ces rééditions qui sont magnifiques. J'espère que cette exploitation 2018 est le prélude à une série de sorties discographiques. L'enthousiasme est désormais au rendez-vous !
avatar
loriepop59
Bavard

Masculin Messages : 552
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par hugvintage le Sam 16 Juin 2018 - 19:46

loriepop59 a écrit:Pour revenir au sujet initial, après le recadrage de Dorothée suite aux incitations pressantes de son producteur, nous comprenons bien qu'elle n'a plus envie de chanter … du moins par l'intermédiaire de son producteur.
L'enthousiasme est désormais au rendez-vous !

Bof, bof, je ne partage pas tout à fait ton enthousiasme. Si le fait que ses disques soient réédités est réjouissant, en revanche, le fait que Jean-Luc Azoulay et Gérard Salesses aient été aussi peu inspirés en 2010 au point de ne plus donner envie à Dorothée de chanter l'est beaucoup moins. Et franchement, je comprends qu'elle n'ait plus envie de chanter par l'intermédiaire de Jean-Luc Azoulay. Mais pourra-t'elle, si elle le souhaite, trouver un contrat ailleurs ? Même chez Universal qui distribue ses disques maintenant, elle n'est pas dans les priorités. Elle a fait toute sa carrière chez AB si bien qu'elle a une image et ainsi, si elle souhaite rechanter mais avec un autre producteur, ça risque à mon avis d'être compliqué pour elle. Donc, OK c'est bien de proposer des rééditions mais pour les nouveautés, un répertoire neuf, je pense que malheureusement il faudra être patient pendant encore longtemps.

hugvintage
Timide

Masculin Messages : 204
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par loriepop59 le Sam 16 Juin 2018 - 20:06

Nous ne savons pas malheureusement comment les choses se passent dans le cercle privé de Dorothée mais je pense qu'elle les a aimées les mélodies de ces chansons 2010 sinon elles ne les auraient pas enregistrées. C'est sûr que qualitativement, nous sommes en-dessous des super chansons "variétés" des années 90 mais elles n'étaient pas mauvaises non plus. Il y a quand même des bonnes chansons. A l'Olympia en 2010, nous avons pu sentir son plaisir de les chanter en live et les tableaux présentés lors de ce concert étaient très ludiques : les mises en scène étaient minimalistes mais au moins il y avait un effort d'illustrer et de mettre les titres en scène : un tableau "disco" avec ça donne envie de chanter, un tableau acidulé et coloré pour "les filles aiment les garçons", c'était sympa et elle avait l'air de bien s'amuser. Le public était également réceptif puisqu'il chantait ! Donc, ces chansons n'avaient peut être pas beaucoup d'envergure mais elles avaient cette qualité d'être calibrées pour la scène et donc de divertir les gens.
Après, pour le répertoire neuf, moi aussi, il y a quelques années je ne pouvais pas me réjouir uniquement d'un DVD Best Of ou d'une compilation mais malheureusement pour l'instant, elle n'a pas l'envie de poursuivre sa carrière musicale. Pourtant, il y aurait tant à faire : un tour de chant qui mettrait en exergue ses chansons les moins connues et pourtant les plus plébiscitées par les fans : "Je ne l'ai pas cru", "Chagrin d'amitié", "Je t'aime encore" et j'en passe ! J'aimerais qu'elle chante des titres comme "Tant mieux" par exemple si elle venait à enregistrer des nouvelles chansons et Michel Jourdan pourrait lui proposer tout un album concept. Ce serait génial ! Ses lignes mélodiques sont tellement belles !
avatar
loriepop59
Bavard

Masculin Messages : 552
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morosité sur la planète Dorothée. Que pouvons-nous espérer ?

Message par hugvintage le Sam 16 Juin 2018 - 22:11

loriepop59 a écrit:
Après, pour le répertoire neuf, moi aussi, il y a quelques années je ne pouvais pas me réjouir uniquement d'un DVD Best Of ou d'une compilation mais malheureusement pour l'instant, elle n'a pas l'envie de poursuivre sa carrière musicale. Pourtant, il y aurait tant à faire : un tour de chant qui mettrait en exergue ses chansons les moins connues et pourtant les plus plébiscitées par les fans : "Je ne l'ai pas cru", "Chagrin d'amitié", "Je t'aime encore" et j'en passe ! J'aimerais qu'elle chante des titres comme "Tant mieux" par exemple si elle venait à enregistrer des nouvelles chansons et Michel Jourdan pourrait lui proposer tout un album concept. Ce serait génial ! Ses lignes mélodiques sont tellement belles !

Entièrement, d'accord avec toi ! Concernant Dorothée, comme je suis fan d'elle, je pourrais citer au moins une centaine de chansons qu'elle a enregistrées ! Very Happy Mais parfois je me demande ce que répondraient des gens dans la rue si, lors d'un micro-trottoir, on leur demandait de citer deux ou trois titres d'elle au hasard. Je suis sûr que "Hou ! La menteuse" et "Allo, allo monsieur l'ordinateur" reviendraient souvent dans les réponses.

(N.B. : A regarder une très bonne émission sur ce concept "Micro-Miroir", présentée par Christophe Daniel sur la chaîne câblée Melody, où il emmène avec lui une vieille photo d'un(e) artiste, la montre à des passants de Paris (me semble-t'il), leur demande de trouver le nom de l'artiste, tandis que les réponses et réactions sont filmées et... montrées ensuite à l'artiste en question qui y réagit !).

A savoir donc je pense que pour Dorothée, ce serait bien évidemment les tubes qui ont le plus marqué l'inconscient collectif. Dans son répertoire, les gens qui la connaissent mais ne sont pas pour autant fans, et n'ont donc pas acheté d'albums d'elle (ou du moins pour eux. Car je suis sûr, pour en connaître, que certains adultes de mon entourage familial m'ont acheté des albums d'elle sans les avoir vraiment achetés pour eux !), passent fatalement à côté de ses plus jolies chansons.

J'adore aussi les chansons que Michel Jourdan a écrites pour elle. Mais elles n'ont jamais été exploitées en singles par AB ! (Excepté "Tchou tchou le petit train", 45 tours d'ailleurs produit par AB mais en coproduction avec Adès). Il paraît même qu'en 1992, après "Les neiges de l'Himalaya" (Premier extrait de l'album du même titre), Jean-Luc Azoulay avait un temps pensé à exploiter en single "Mon plus beau cadeau" écrit par Michel Jourdan, mais a finalement tranché pour exploiter en face A "Le collège des coeurs brisés", pendant que la sitcom du même titre était diffusée sur TF1, alors que cette chanson avait d'abord été la face B du single de "Les neiges de l'Himalaya" !

hugvintage
Timide

Masculin Messages : 204
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum