Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par DoAB le Ven 29 Aoû 2014 - 17:48

Génération Club Do propose aujourd'hui de revivre les dernières minutes du Club Dorothée sur TF1, le 29 août 1997 !

avatar
DoAB
Très fan

Masculin Messages : 4212
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par melodie le Ven 29 Aoû 2014 - 18:54

DoAB j'allais y venir c'était en effet il y a 17 ans, le club Dorothée fermait alors ces portes et un grand moment de télévision qui se termine !

et le titre de ta vidéo, il reste pour toujours !

quel moment ! Crying or Very sad Crying or Very sad

melodie
Fan en or

Féminin Messages : 67557
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par DoAB le Ven 29 Aoû 2014 - 19:17

melodie a écrit:DoAB j'allais y venir c'était en effet il y a 17 ans, le club Dorothée fermait alors ces portes et un grand moment de télévision qui se termine !

et le titre de ta vidéo, il reste pour toujours !

quel moment ! Crying or Very sad Crying or Very sad

J'espère qu'on aura droit plus tard à l'émission intégrale !
avatar
DoAB
Très fan

Masculin Messages : 4212
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par melodie le Ven 29 Aoû 2014 - 20:38

DoAB a écrit:
melodie a écrit:DoAB j'allais y venir c'était en effet il y a 17 ans, le club Dorothée fermait alors ces portes et un grand moment de télévision qui se termine !

et le titre de ta vidéo, il reste pour toujours !

quel moment ! Crying or Very sad Crying or Very sad

J'espère qu'on aura droit plus tard à l'émission intégrale !

en effet Wink

melodie
Fan en or

Féminin Messages : 67557
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par nell77 le Sam 30 Aoû 2014 - 19:40

je cliquerai plus tard... Sad

_________________

"dès que l'on rend quelqu'un heureux, à chaque fois la vie nous fait du bien On n'est plus seul, on sert enfin, enfin, à quelque chose et à quelqu'un"
avatar
nell77
Modératrice

Féminin Messages : 74110

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Tintin le Dim 31 Aoû 2014 - 11:41

Ce sont des images que j'ai vues, vues et re-re-vues...pourtant j'ai toujours au moins un œil qui s'humidifie quand je les revois... mou

Par contre je n'avais jamais vraiment fait gaffe mais Ariane se prend un léger vent par Do lorsqu'elles se font la bise. Ariane tend l'autre joue pour un deuxième bisou mais Do passe déjà au Docteur Klein Laughing

_________________
avatar
Tintin
Modérateur

Masculin Messages : 22922
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par DoAB le Dim 31 Aoû 2014 - 11:46

Tintin a écrit:Ce sont des images que j'ai vues, vues et re-re-vues...pourtant j'ai toujours au moins un œil qui s'humidifie quand je les revois... mou

Par contre je n'avais jamais vraiment fait gaffe mais Ariane se prend un léger vent par Do lorsqu'elles se font la bise. Ariane tend l'autre joue pour un deuxième bisou mais Do passe déjà au Docteur Klein Laughing

Ah oui ! Je viens de voir ! Laughing
avatar
DoAB
Très fan

Masculin Messages : 4212
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Kumpel le Dim 31 Aoû 2014 - 11:59

Tintin a écrit:Ce sont des images que j'ai vues, vues et re-re-vues...pourtant j'ai toujours au moins un œil qui s'humidifie quand je les revois... mou

Par contre je n'avais jamais vraiment fait gaffe mais Ariane se prend un léger vent par Do lorsqu'elles se font la bise. Ariane tend l'autre joue pour un deuxième bisou mais Do passe déjà au Docteur Klein Laughing
Pareil. Purée cette Dorothée aussi fragile que charismatique dégage une émotion extrêmement puissante... Crying or Very sad
avatar
Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12253
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par FandeDo25 le Mar 2 Sep 2014 - 16:01

Tintin a écrit:Ce sont des images que j'ai vues, vues et re-re-vues...pourtant j'ai toujours au moins un œil qui s'humidifie quand je les revois... mou

Par contre je n'avais jamais vraiment fait gaffe mais Ariane se prend un léger vent par Do lorsqu'elles se font la bise. Ariane tend l'autre joue pour un deuxième bisou mais Do passe déjà au Docteur Klein Laughing

C'est exactement ce que je ressens à chaque fois que je revois ces images même après les avoir revues à de nombreuses fois. Crying or Very sad
Des émissions comme celle-ci manquent aux gamins de nos jours...
avatar
FandeDo25
Très très fan

Féminin Messages : 7542
Age : 36

http://www.dobibliogeek.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par myky le Jeu 4 Déc 2014 - 20:07

bon moment , mai la fin d'une époque Sad
avatar
myky
Très fan

Masculin Messages : 3278
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Pierre44 le Dim 28 Déc 2014 - 11:25

oui, quand je pense à ça, je larmoie aussi, c'était un grand moment, plein d'émotion et de tristesse. Je revois quand elle nous disait qu'elle reviendra avec son équipe, j'ai attendu après, mais elle n'a plus jamais animé une émission jeunesse...

Pierre44
Nouveau

Masculin Messages : 35
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par tomagotchi le Mar 29 Aoû 2017 - 23:43

Toutes les belles choses ont une fin. Le Club Do faisait partie de celles-là.
Voilà 20 ans jour pour jour que l'émission jeunesse culte a définitivement rendu l'antenne.
Et avec le recul, il faut admettre que ce n’était pas une si mauvaise chose. Car comme le disaient Ariane et Jacky dans un docu consacré à l'émission sa durée pile de 10 ans correspondait à un cycle et continuer encore ne rimerait à rien puisque l'on tournerait un peu en rond et ils n'ont pas vraiment tort.
Ceci dit, le Club Do gardera toujours une grande place dans le coeur de bon nombre de nostalgiques qui l'avaient suivi enfant comme moi. Jamais une émission de cette envergure-là n'aura autant accompagné notre jeunesse et c'est aussi grâce à Dorothée qui avait beaucoup apporté de vie à ce programme.  Dorothée on t\'aime

avatar
tomagotchi
Nouveau

Masculin Messages : 5
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Kumpel le Mer 30 Aoû 2017 - 12:41

Je suis assez d'accord. Je ne pense pas que poursuivre indéfiniment le programme eût été une bonne chose, le public ciblé étant, par essence, versatile, changeant. A mon sens, ce qui manque à certains d'entre nous aujourd'hui encore n'est pas l'émission, mais clairement Dorothée.
avatar
Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12253
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par ryan71 le Mer 30 Aoû 2017 - 13:17

C'est clair que cela fait quelque chose de voir ces derniers instants qui pour moi à l'époque n'en était pas car je pensais réellement que la sitcom et Dorothée channel allait se faire. Quel gachis. Même des cyber club do sur ab1 n'aurait pas couté cher à produire. ce jour là 20 années qui se cloture brutalement.

ryan71
Nouveau

Masculin Messages : 110
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Davy le Mer 30 Aoû 2017 - 13:17

Je ne suis pas vraiment d'accord. Une évolution dans le décor de l'émission, des génériques, du répertoire de Do, auraient empêché une lassitude. Les dessins animés existent toujours, les enfants les ados, et même certains d'entre nous continue de regarder ce genre de programme. On se coltine bien des animateurs (à la personnalité exécrable) qui ont commencés en même temps que do et qui sont encore la. Moi perso une Do sur France 4 qui interprète sur son célèbre plateau des chansons entre les séries, ça m'aurait suffi. Qu'elle fasse le lien entre les programmes. C'est ce qu'elle regrette aujourd'hui il me semble, si je me fie à ses interview. Les dessins animés se suivent, sans intervention de la réalité. C'est moins humain. C'est ce que je regrette. Juste Do, rien d'autres, pas d'humour douteux à la tarte à la crème et cie ...
avatar
Davy
Fan

Masculin Messages : 2551
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Kumpel le Mer 30 Aoû 2017 - 15:37

Davy a écrit:Je ne suis pas vraiment d'accord. Une évolution dans le décor de l'émission, des génériques, du répertoire de Do, auraient empêché une lassitude. Les dessins animés existent toujours, les enfants les ados, et même certains d'entre nous continue de regarder ce genre de programme. On se coltine bien des animateurs (à la personnalité exécrable) qui ont commencés en même temps que do et qui sont encore la. Moi perso une Do sur France 4 qui interprète sur son célèbre plateau des chansons entre les séries, ça m'aurait suffi. Qu'elle fasse le lien entre les programmes. C'est ce qu'elle regrette aujourd'hui il me semble, si je me fie à ses interview. Les dessins animés se suivent, sans intervention de la réalité. C'est moins humain. C'est ce que je regrette. Juste Do, rien d'autres, pas d'humour douteux à la tarte à la crème et cie ...
Oui, une évolution consistant en la mise à l'écart progressive de tous et toutes pour ne garder que la reine, quoi... Laughing
Il me semble que peu sont ceux qui revendiquent une nostalgie profonde pour les tartes à la crème dans la figure ou les seaux d'eau renversés, ou en tout cas qui en souhaiteraient le retour. Laughing Sans minimiser le rôle de son équipe, je pense quand même que sans Dorothée rien n'aurait fonctionné. Son départ de Récré A2 a sonné le glas de cette émission, nous le savons, et certains articles scannés ici-même rappellent son professionnalisme inouï. Le bon fonctionnement, et le succès de ses émissions reposaient sur elle, j'en suis convaincu, et ce pour une raison qui a assurément échappé à la principale intéressée, à savoir qu'au delà de son implication sans limites, ses heures, ses jours, ses années consacrés (sacrifiés ?) à la télé et au métier, et nonobstant son entourage professionnel dévoué et visionnaire, elle a, elle, ce charisme indéfinissable, ce "tout petit supplément d'âme", cette nature solaire innée qui explosait dans l'exercice de son métier et a servi remarquablement son "travail", à la télé comme dans la chanson.
avatar
Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12253
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Mecki-Do le Mer 30 Aoû 2017 - 16:00

Je partage ton avis à 101% Kumpel ! Do n'est pas que pro, elle est réellement talentueuse et à sa place dans l'animation comme dans la chanson.

Le pire a été la dilution de DO dans une toile d'araignée tentaculaire de divers " " " "artistes" " " " qui avaient chacun son album. On a l'impression que, petit à petit, elle a été moins bien servie par M. Porry et les sitcoms l'ont injustement évincée. Chanter ce qu'il restait et servir les plats aux autres n'était pas digne d'elle, sur qui tout AB s'est construit au départ.

Quant à ses acolytes, abonnés malgré eux aux tartes et aux seaux, ils ont contribué à la décrédibiliser dans l'opinion des adultes de l'époque bien plus que les mangas, je crois. RécréA2 était bon enfant, mon entourage n'a jamais rien retrouvé à redire mais le Club-Do a commencé à faire naître des commentaires peu élogieux (que je partageais déjà à l'époque) à cause des tartes et des seaux d'eau, des sitcoms au kilomètre et de l'effacement progressif de la star qui donnait son nom au programme.

J'en veux aux dirigeants AB de l'avoir sacrifiée sur l'autel du profit et de l'auto-promo AB à échelle industrielle.

Peut-être que je me trompe mais plus on avance dans les émissions et les concerts (1994-1997) et moins elle semble motivée par ce qu'elle fait même si elle est restée pro et "bon petit soldat", comme le dit elle-même, jusqu'au bout.

_________________
Ré, mi, fa, sol, fa, mi, ré... DO !
avatar
Mecki-Do
Nouveau

Masculin Messages : 51
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Kumpel le Mer 30 Aoû 2017 - 16:21

Mecki-Do a écrit:Je partage ton avis à 101% Kumpel ! Do n'est pas que pro, elle est réellement talentueuse et à sa place dans l'animation comme dans la chanson.

Le pire a été la dilution de DO dans une toile d'araignée tentaculaire de divers " " " "artistes" " " " qui avaient chacun son album. On a l'impression que, petit à petit, elle a été moins bien servie par M. Porry et les sitcoms l'ont injustement évincée. Chanter ce qu'il restait et servir les plats aux autres n'était pas digne d'elle, sur qui tout AB s'est construit au départ.

Quant à ses acolytes, abonnés malgré eux aux tartes et aux seaux, ils ont contribué à la décrédibiliser dans l'opinion des adultes de l'époque bien plus que les mangas, je crois. RécréA2 était bon enfant, mon entourage n'a jamais rien retrouvé à redire mais le Club-Do a commencé à faire naître des commentaires peu élogieux (que je partageais déjà à l'époque) à cause des tartes et des seaux d'eau, des sitcoms au kilomètre et de l'effacement progressif de la star qui donnait son nom au programme.

J'en veux aux dirigeants AB de l'avoir sacrifiée sur l'autel du profit et de l'auto-promo AB à échelle industrielle.

Peut-être que je me trompe mais plus on avance dans les émissions et les concerts (1994-1997) et moins elle semble motivée par ce qu'elle fait même si elle est restée pro et "bon petit soldat", comme le dit elle-même, jusqu'au bout.
J'aurais tendance à nuancer cette position, même si j'admets sans réserve que l'auteur pouvait difficilement briller sur tous les tableaux, en écrivant les scenarii de moult sitcoms, des chansons en quantité pléthorique, des spectacles etc. La qualité a été lésée au profit de la quantité, personne ne le nierait. Pour autant, j'ai moins le sentiment que toi que Dorothée a été reléguée en arrière-plan, ou qu'elle a endossé contre son gré le rôle de faire-valoir. Au contraire elle pouvait apparaître comme leader au sein de ce petit monde, qui donnait plus ou moins l'impression de tourner autour d'elle, et non devant elle. Même après l'émergence des sitcoms, on lui a écrit de beaux spectacles (le Bercy 94 était véritablement grandiloquent), elle a eu un album "Nashville" très soigné, et même le Zénith 95, presque présenté comme un échec, ne manquait pourtant pas de panache, ne serait-ce qu'au travers des costumes très "couture" qu'elle y portait.

Pour ce qui est des prestations potaches de son équipe, il est certain qu'elles n'ont pas contribué à donner auprès des adultes (les parents donc) une image très flatteuse. Personnellement, je me suis toujours demandé dans quelle mesure ces numéros farcesques amusaient vraiment les plus jeunes enfants (étant déjà ado, voire davantage, à cette époque Laughing ). Je présume toutefois qu'ils rencontraient une partie significative du public, sinon ça se serait su. Laughing
avatar
Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12253
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Mecki-Do le Mer 30 Aoû 2017 - 17:10

Sans doute mon jugement est-il plus radical dans la mesure où seule DO avait  ma totale adhésion et que j'aurais voulu des choses plus qualitatives pour elle. Notamment, Hélène a eu droit à de belles ballades mais Dorothée beaucoup moins alors que les chansons douces lui vont très bien aussi.
Sans doute aussi suis-je influencé par ce sentiment de gâchis et de perte de temps depuis qu'elle s'est éclipsée. Tant de beaux projets auraient pu s'offrir à elle...
Même le passage chez Universal n'a pas débouché sur de beaux projets discographiques alors que des rééditions régulières étaient envisagées et qu'on sentait son envie de valoriser son catalogue bien ancrée.
Aucune artiste bénéficiant d'une telle popularité n'a été privée d'Intégrale, comme c'est le cas pour elle et, de ce fait, pour nous.
Je crois qu'elle a jeté l'éponge. J'en suis triste.

_________________
Ré, mi, fa, sol, fa, mi, ré... DO !
avatar
Mecki-Do
Nouveau

Masculin Messages : 51
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Kumpel le Mer 30 Aoû 2017 - 17:25

Mecki-Do a écrit:Sans doute mon jugement est-il plus radical dans la mesure où seule DO avait  ma totale adhésion et que j'aurais voulu des choses plus qualitatives pour elle. Notamment, Hélène a eu droit à de belles ballades mais Dorothée beaucoup moins alors que les chansons douces lui vont très bien aussi.
Sans doute aussi suis-je influencé par ce sentiment de gâchis et de perte de temps depuis qu'elle s'est éclipsée. Tant de beaux projets auraient pu s'offrir à elle...
Même le passage chez Universal n'a pas débouché sur de beaux projets discographiques alors que des rééditions régulières étaient envisagées et qu'on sentait son envie de valoriser son catalogue bien ancrée.
Aucune artiste bénéficiant d'une telle popularité n'a été privée d'Intégrale, comme c'est le cas pour elle et, de ce fait, pour nous.
Je crois qu'elle a jeté l'éponge. J'en suis triste.
Je vais me faire l'avocat du diable mais elle n'a pas fait les efforts nécessaires à la concrétisation de ces projets possibles et d'ailleurs, elle reconnait (et assume) elle-même cette passivité, cet attentisme. Dans son milieu comme dans beaucoup d'autres, il faut prendre des initiatives pour optimiser les chances que des projets soient menés à bien. En même temps, je ne lui jette pas la pierre, c'est comme ça, voilà tout. Dorothée a sans doute eu le sentiment que, si elle devait refaire de la télé ou autre chose, cela ne devait être qu'à la condition que cela soit de qualité, et qu'elle ait un plaisir réel à le faire. Il faut croire que cela ne s'est pas présenté.
Tu as raison Mecki-Do, elle est forte dans l'interprétation de jolies ballades : Même, Pourquoi, le blues de toi, la petite fille, par amour pour toi... Elle savait faire dans ce registre, rien à dire ! Very Happy
avatar
Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12253
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Mecki-Do le Mer 30 Aoû 2017 - 17:38

Je te rejoins sur cet attentisme préjudiciable. Trop "prise en charge", trop surprotégée par AB, elle a peut-être manqué de bons contacts et d'habitude pour démarcher elle-même les bonnes personnes. Elle s'est trop longtemps laissé guider, là où Chantal Goya a toujours su forcer les portes, faire des effets d'annonce et convaincre des producteurs de la suivre (avec le succès retrouvé qu'elle connaît aujourd'hui).

Je pense que DO aurait eu besoin d'une autre équipe, d'un regard extérieur, d'un autre souffle.

Je crois aussi, comme JLA, qu'elle aurait été parfaite dans la suite de "L'instit" mais les étiquettes AB sont très adhésives ; ce n'est pas la première à en être victime.

_________________
Ré, mi, fa, sol, fa, mi, ré... DO !
avatar
Mecki-Do
Nouveau

Masculin Messages : 51
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Kumpel le Mer 30 Aoû 2017 - 17:54

J'extrapole mais je pense aussi qu'elle aurait pu faire une carrière dans le théâtre après l'arrêt de son émission. En revanche, il aurait fallu à mon avis qu'il ne se passât pas trop de temps avant qu'elle ne s'y atèle. Prendre un temps de repos, sûrement, mais ne pas laisser la rupture se transformer en obstacle.
avatar
Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12253
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Mecki-Do le Mer 30 Aoû 2017 - 18:16

Il eût fallu qu'elle s'y remît sans trop attendre, c'est certain, entre deux albums studio de qualité, cela va sans dire ! Very Happy

_________________
Ré, mi, fa, sol, fa, mi, ré... DO !
avatar
Mecki-Do
Nouveau

Masculin Messages : 51
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Davy le Mer 30 Aoû 2017 - 19:15

Merci a vous deux pour cette lecture de qualité. Je dois être trop maniaque mais je regrettais que JLA se disperse autant. Tout mener de front, ça a fini par desservir Do. Je pense qu'il aurait du bosser à 50 pour cent pour Do, sur les chansons rythmées et laisser Michel Jourdan bosser sur les 50 pour cent autre, pour la touche artistique. Au final les deux compères ont pu bâtir leur fortune sur Do, mais à grand coup d'économie, alors que la majorité des entreprises misent toujours plus pour en mettre pleins les yeux. Déjà à l'époque les "clips" de do devaient faire kitsch à mort, démodés, à côté de ceux des autres...
avatar
Davy
Fan

Masculin Messages : 2551
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dernières minutes du Club Dorothée (1997) - GÉNÉRATION CLUB DO

Message par Mecki-Do le Mer 30 Aoû 2017 - 21:14

Non Davy, tu n'es pas maniaque ! Je partage ton regret complètement.

Avec le potentiel de DO et un peu plus d'investissement (ce qui n'aurait pas fait couler la boîte pour autant...), toute sa carrière (audio et visuelle) y aurait gagné en qualité.

C'est sûr que les clips-plateau n'étaient pas chers et rapides à produire et les vendre en vhs hyper-rentable mais quid des jolis clips de l'époque RécréA2 scénarisés, parfois en costumes, avec des effets spéciaux sur fond vert qui faisaient tellement rêver les gosses des 80's...

Quant à la chanson, quand on écoute les orchestrations du "Pays des chansons", de "La menteuse" et de "Pour faire une chanson" puis l'album "Docteur", c'est à se pendre. Avec des mélodies aussi efficaces, un juste équilibre entre synthés et "vrais" instruments aurait eu bien plus d'efficacité auditive et de crédibilité aujourd'hui.

Après, Do était la patronne, elle aurait pu également exprimer davantage d'exigence en terme de production sonore et visuelle. Là encore, la passivité dont parlait Kumpel lui et nous a été préjudiciable...

_________________
Ré, mi, fa, sol, fa, mi, ré... DO !
avatar
Mecki-Do
Nouveau

Masculin Messages : 51
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum