Princesse Sarah - Le topic officiel

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Princesse Sarah - Le topic officiel

Message par @ngel le Sam 29 Aoû 2009 - 2:46





Nom original Shôkôjo Sara (小公女セーラ)
Produit par la Nippon Animation (1985)
Série en 46 Episodes.


Princesse Sarah..produit par Nippon Animation tres connu pour avoir adapter pleins de romans en DA comme
Tom Sawyer,Dans les Alpes avec Annette,Alice au pays des merveilles...
La série compte 46 épisodes qui date de 1985...dont le générique fut interpeté par la grande Cristina d'Avena..(la dorothée Italienne ,très connu pour avoir chanté tous les génériques de DA là bas...)
La série est disponible sous la forme d'un BOX regroupant tous les épisodes de la Série qui sont édités chez AB (d'ou le visuel des jaquettes vraiment Hideuses..) et ressorti sous deux BOX DVD.



Le récit de Princesse Sarah débute au XIXéme siècle en Angleterre. L'enfant, accompagnée de son père, un homme très riche et se faisant appeler Ralph Crewe, se rend dans une pension dirigée par Mlle Mangin. Sarah est une jeune fille très intelligente et a une passion peu commune pour les études. Elle aime beaucoup lire et adore se raconter des histoires à elle -même, ce qui lui permet, dit-elle, de s'évader. La petite fille devra poursuivre sa scolarité dans ce pensionnat car son père, un homme d'affaires sur la piste de nouvelles mines d'or en Inde, ne peut plus assumer sa paternité, trop pris par son travail. La mère de la fillette est décédée dans des circonstances tragiques. Avant son départ, Ralph offre à Sarah une poupée qu'elle appellera affectueusement Emilie, ainsi qu'un poney surnommé Jump conduit par un jeune garçon nommé Peter. Après des adieux très émouvants, Sarah doit rester seule et malgré l'aide de Mariette, sa femme de chambre, elle a bien du mal à trouver le réconfort. Mlle Mangin quant à elle, se rend compte que la richesse de Sarah peut permettre à son établissement de retrouver un statut social un peu plus prometteur. Mlle Amélia la soeur de Mlle Mangin, apprécie au contraire d'abord Sarah de part sa simplicité et son courage. C'est d'ailleurs l'une des premières personnes que Sarah aura à ses cotés lorsque
l'enfant connaîtra de très sérieux ennuis... Mais ceci est une autre histoire et attardons nous d'abord sur l'amitié qui va doucement se créer entre la fillette et l'une des pensionnaires, Marguerite. C'est elle qui va permettre à Sarah de retrouver le sourire et d'accepter que son père soit parti pour un autre monde. Marguerite est une petite fille qui, disons le franchement n'est pas très intelligente et qui doit subir les humiliations de la fière Lavinia, autre élève de la pension. Sarah comprendra qu'il faut d'abord aider son prochain et ceci permettra à Marguerite de connaître une vertu qu'elle n'avait pas découverte jusqu'ici : l'amitié. Sarah fera également la connaissance de Lottie, une petite fille de 4 ans qui a perdu sa mère dès sa naissance. Notre héroïne accepte de devenir la seconde "maman " de cette adorable enfant . Seule Lavinia ne supportera pas Sarah, elle est jalouse de sa richesse et de son prestige. Elle se moque ouvertement de la fillette à de nombreuse reprises. Un jour, une servante appelée Becky arrive au pensionnat. Sarah est très triste de voir à quel point celle ci est maltraitée par les cuisiniers de l'établissement et décide de faire sa connaissance. Une grande amitié va de nouveau se mettre en place, pour le bonheur de Becky qui va désormais se sentir un peu moins seule.

Les jours et les semaines passent à la pension. Sarah reçoit une lettre de son père lui annonçant l'achat de nouvelles mines d'or et qui fait donc de lui un homme encore plus riche que jamais. Mlle Mangin est absolument ravie de cette nouvelle, a tel point qu'elle décide d'offrir à Sarah pour son anniversaire un cadeau que la fillette peut choisir elle-même. Son choix s'est porté sur une robe. Mais le plus beau cadeau qu'elle reçoit est de loin celui de Becky qui, pour lui prouver son affection, lui a fabriqué un joli porte aiguille.
Pour les préparatifs de l'anniversaire de Sarah, tout le monde s'active. Seule Lavinia refuse d'y participer. Le jour J arrive enfin. Toutes les jeunes filles de la pension sont ravies de pouvoir profiter de cette journée de fête. Même Melle Mangin se présente à la réception, ce qui est vraiment exceptionnel de sa part. Alors que cette belle journée se termine, le banquier de la ville arrive au pensionnat annoncer une nouvelle des plus terribles; le père de Sarah est mort aux Indes, ruiné, des suites d'une maladie . Sarah ne veut pas croire qu'une telle tragédie puisse lui arriver. Mlle Mangin, furieuse de ce qui arrive, refuse de garder dans son école une fillette qui n'a plus un sou et décide de la chasser de son établissement malgré les conseils de sa soeur qui lui demande au contraire de ne pas la renvoyer. Après réflexion, la directrice décide finalement de la garder mais pour la faire travailler aux cuisines.

Dorénavant, Sarah devra porter des haillons et sa chambre se trou vera au grenier juste à coté de celle de Becky. N'ayant plus son père ni d'argent, l'enfant perd tous ses droits sur sa garde robe ainsi que sur ses effets personnels. Elle ne peut conserver que sa poupée Emilie, ses amis et servants Peter et Mariette sont renvoyés. Les élèves, en particulier Marguerite et Lottie, sont désespérées. Seule Lavinia est satisfaite du sort réservé à l'enfant. Désormais, Sarah va devoir s'habituer à cette nouvelle vie. Une période de misère et d'injustice, ponctuée de drames... Les cuisiniers, Marie et James, traitent Sarah comme une esclave et ne lui laissent pas un seul instant de répit. Heureusement, Becky est toujours là pour lui venir en aide et Marguerite et Lottie, qui au départ se sentaient exclues, n'ont pas abandonné notre héroïne. Entre-temps, la fillette retrouve Peter dont elle n'avait plus de nouvelles depuis le drame et désormais, le jeune garçon aide son amie à faire ses courses. Dans la chambre de l'enfant logent également des locataires assez particuliers : des souris. Au début, Sarah hésite à accueillir ces nouveaux visiteurs et puis, au fil du temps, elle commence à devenir leur amie. Elle donne même un nom au chef de cette famille!... Marguerite et Lottie viennent souvent lui rendre visite dans sa mansarde. Elle font également la connaissance des co-locataires de leur amie. Malheureusement, cette situation leur permettra d'être réprimandées par Mlle Mangin à de nombreuses reprises. La vie à la pension s'écoule paisiblement. Sarah commence à avoir faim du fait qu'elle n'est que rarement nourrie. Pour connaître les circonstances de la mort de son père, Sarah envoie à la police de Bombay une lettre qu'elle confie à un marin. La jeune fille espère... Pendant ce temps, la haine de Lavinia envers Sarah ne cesse de croître de jour en jour.

Ses parents (à Lavinia) ayant acquis une fortune considérable, elle est désormais traitée comme une princesse et de ce fait, récupère l'ancienne chambre de Sarah. De plus, elle demande à ce que cette dernière devienne sa femme de chambre, corvée à laquelle Sarah échappe inextremis car le père de Lavinia comprend le stratagème de sa fille. Dans le pensionnat, Sarah est aidée par son ancien professeur de Français, Mr Dufarge. Grâce à lui et à la femme du préfet, qui estime beaucoup l'enfant, elle peut désormais enseigner la langue française aux plus petites. Malheureusement, ce court instant de bonheur ne durera pas : Lavinia, jalouse de l'attention que porte Mr Dufarge a Sarah, insiste auprès de Mlle Mangin pour faire renvoyer le vieil homme. Sarah, très malheureuse, se rend compte que le sort s'acharne contre elle. De plus, les vacances arrivent et toutes les élèves, même Lottie et Marguerite vont quitter l'établissement, Becky va elle aussi retrouver sa famille. Sarah doit donc rester seule pour travailler et doit désormais servir exclusivement Mlle Mangin et Mlle Amélia. Pendant cette période, un nouveau voisin arrive près de la pension. Il s'agit d'un homme appelé M Calisford qui semble souffrir d'une maladie. Sarah tente de découvrir qui est cet homme. Entre-temps, Becky est de retour plus vite que prévu, ce qui n'enchante guère Mlle Mangin. Les mystères s'épaississent autour du mystérieux voisin. Ce que Sarah ne sait pas, c'est qu'il est en fait un ami de son père. Il est arrivé en Angleterre pour retrouver la fillette et lui remettre l'héritage qui lui revient. Il est aidé dans ses recherches par un ami dont le fils a déjà fait la rencontre de Sarah, mais ignore encore qu'il s'agit de la jeune fille en question. La rentrée arrive progressivement...

Les élèves sont de retour, Lottie et Marguerite sont ravies de retrouver Sarah. Malheureusement, l ' automne arrive avec le froid et les tempêtes. A tel point que Sarah finit par tomber malade. Le majordome de M. Cahsford, conscient que la jeune fille n'est ni soignée ni nourrie lui apporte pendant son sommeil de quoi manger. Grâce à ces repas, Sarah se rétablit rapidément. Mais Mlle Mangin découvre le stratagème et l'envoie dormir dans l'étable. Celle- ci prendra feu lors de la nuit d'Halloween. Sarah retrouve ainsi sa mansarde mais cette fois ci pour très peu de temps. En effet, l'ami de M. Calisford finit par découvrir que l'histoire de Sarah a beaucoup de points communs avec la jeune fille qu'il recherche. Il décide de l'inviter chez lui afin de savoir si Sarah est bien la fillette qu'il doit retrouver. A la surprise générale, Sarah est bien celle que Mr Calisford recherche depuis des mois et fou de joie de l'avoir retrouvée, il lui permet de quitter enfin la pension. Elle a désormais droit à une part d'héritage et devient sa fille. Notre héroïne doit donc retourner aux Indes avec son tuteur pour se recueillir sur la tombe de son père. Mlle Mangin, complètement abasourdie par les événements, prend soudain partie pour Sarah. Sa soeur Mlle Amélia lui reproche alors sa cruauté envers les autres ainsi que son obsession pour l'argent. Cette querelle permet à Mlle Mangin de changer quelque peu son comportement...
C'est l'heure des adieux pour Sarah. Toutes les élèves, ainsi que Peter sont présents pour dire au revoir à leur amie qui part avec Becky. Cette dernière devient sa demoiselle de compagnie. Même Lavinia est venue assister au départ de l ' enfant et lui fait ses excuses. Elle reviendra dans quelques mois pour continuer à étudier dans l'école. Alors que le bateau commence à quitter le port, Sarah se remémore ses souvenirs..

@ngel
Très fan

Féminin Messages : 3526

Revenir en haut Aller en bas

Re: Princesse Sarah - Le topic officiel

Message par @ngel le Sam 29 Aoû 2009 - 2:50



Générique Jap (vraiment très Beau refletant l'ambiance de la série..)