Revue de presse

Page 34 sur 36 Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Nicolas le Sam 17 Oct 2015 - 21:49

Spoiler:


Joshua Daguenet : Chloé Girard est la petite sœur d’Hélène Girard, le personnage clé de différents soaps depuis Hélène et les garçons. Pourquoi s’est-il écoulé vingt ans entre les premiers pas de Chloé, et son retour dans la troisième saison des Mystères de l’amour ?

Marion Huguenin : Je n’explique pas cette longue absence, mais c’est à la demande des fans que Chloé est revenue. Ils se sont rendu compte qu’il y avait un bébé dans Hélène et les garçons et que ce personnage n’a plus été vu. On découvre donc Chloé, 20 ans après.

Connaissiez-vous bien l’univers de cette longue série avant de l’intégrer ?

Malheureusement pas du tout. La série est sortie en 1992, j’avais trois ans donc j’étais trop jeune pour la regarder et je n’ai plus eu l’occasion de la rattraper, mais j’aurais bien voulu.

Le timing a dû être serré pour vous imprégner des personnages et du vôtre...

J’ai eu mon rôle fin mars et le tournage a débuté le 2 avril. J’ai regardé les épisodes en même temps que de tourner, j’ai pu comprendre pas mal de choses.

Comment avez-vous débarqué au sein de cette grande famille que compose Les Mystères de l’Amour ?

À l’époque j’étais en master audiovisuel. J’ai postulé pour un stage de production auprès de JLA [société de production de Jean-Luc Azoulay, ndlr] et j’ai informé Jean-Luc que j’étais également comédienne et que je pouvais passer des essais. Plusieurs semaines plus tard, une directrice de casting m’a indiqué qu’un rôle s’était libéré et j’ai passé les essais. Sur place, je n’ai pu faire qu’une prise faute de temps. J’ai eu cinq textes à apprendre, et je n’ai pas eu le droit à l’erreur. De plus, un détail a frappé Jean-Luc : il m’a dit que j’avais le même nez qu’Hélène [Rolles] et pour lui ça a fait la différence.

« Avec Hélène, on s’appelle ‘’ma sœur’’ »

Votre relation avec Hélène Rollès est-elle aussi complice dans la vie que dans la série ?

Oui, vraiment. Maintenant, on s’appelle « ma sœur », on s’adore depuis le début et on s’entend presque aussi bien en dehors que dans la fiction. Plus généralement, les comédiens intègrent super bien les nouveaux, c’est une super famille.

Chloé a longtemps disparu des écrans avant son retour à la fin de la saison 9. Maintenant qu’elle est très importante aux yeux d’Hélène et qu’une histoire amoureuse se construit avec Christian, votre personnage va-t-il devenir récurrent ?

Je ne sais pas, c’est au bon vouloir de l’écriture. Nous recevons les épisodes au fur et à mesure. Si je constate qu’un épisode ne me parvient pas, j’en conclus que je ne suis pas dedans. Maintenant, depuis que je suis rentrée, je pense n’avoir manqué aucun épisode et je suis prévue pour ceux à venir donc c’est bien parti. De plus, il va se passer beaucoup de choses pour mon personnage à la fin de la saison et il sera bel et bien présent dans la suivante.

Vous deviez décrocher le rôle principal de la fiction Les secrets de l’île. Pourquoi n’a-t-elle jamais vu le jour ?

Je n’ai jamais réellement su les raisons, ils m’ont juste dit que cela ne se ferait pas et j’ai cherché à savoir pourquoi. Au départ, j’ai même pensé qu’ils avaient décidé de me remplacer. Si le projet reprenait vie, je serais ravie de le mener à terme.

« À la fin de cette saison, il va se passer beaucoup de choses pour mon personnage »

Avant Les Mystères de l’Amour, vous avez tourné dans quelques courts-métrages. Quelle différence vous a le plus frappée entre ces deux mondes ?

Il y a plusieurs sortes de courts-métrages. Certains sont réalisés par des étudiants qui bénéficient de peu de moyens où il faut tourner vite. Moi, j’ai joué dans des courts-métrages plus posés, où l’on peut prendre le temps pour travailler le rôle. On y tourne deux séquences par jour, quand il faut en faire vingt pour Les Mystères de l’Amour. Pour cette fiction, j’ai appris à travailler ainsi, et quand on étire le personnage sur plusieurs saisons, on le connaît davantage et on gagne en efficacité.

Quelles sont vos envies à présent ?

J’aimerais vraiment faire du cinéma. Cela fait un moment que je fais de la télévision donc je souhaiterais bousculer de l’autre côté, et c’est la raison pour laquelle je joue dans de nombreux courts-métrages. Je suis particulièrement attirée par le biopic et j’adorerais jouer avec Édouard Baer et Mélanie Laurent dans un film de Florent Emilio-Siri.

Avez-vous commencé à toucher au long-métrage ?

J’ai tourné un premier long-métrage au mois de mars avec Michel La Rosa, réalisé par David Lucchini, en Corse. L’expérience fut fabuleuse. À côté de cela, j’ai gagné au mois de mai un prix d’interprétation à Los Angeles pour le court-métrage La fin, qui marche très bien en France et à l’international.

Vous avez été formée par Oscar Sisto, connu pour ses cours de théâtre à la Star Academy. Qu’avez-vous appris à ses côtés ?

Tellement de choses... La précision pour commencer. Il nous fait travailler la posture, l’entrée et la sortie sur scène qui sont primordiales à ses yeux. C’est un super professeur que je n’ai pas du tout connu par la Star Acacemy, mais via mon ancien agent qui me l’avait conseillée. Cette rencontre a été une révélation et je continue de le fréquenter de temps en temps.


En savoir plus sur http://www.toutelatele.com/marion-huguenin-les-mysteres-de-l-amour-chloe-est-revenue-a-la-demande-des-fans-76293#V1ZuS6aCJYgwD0Z4.99

Nicolas
Modérateur

Messages : 13851

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Sébastien-Mickaël le Dim 8 Nov 2015 - 16:52

Pas un article de presse mais un documentaire sur le tournage à l'Hippodrome de Vincennes :


Sébastien-Mickaël
Très fan

Masculin Messages : 4213
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Nicolas le Dim 8 Nov 2015 - 18:04

J'adore quand la fliquette est tombée dans du crottin ! Effet miroir garanti Razz Razz

_________________
 Like a Star @ heaven ...On ne se rencontre jamais par hasard, il n'y a que des rendez-vous...  Like a Star @ heaven

Nicolas
Modérateur

Masculin Messages : 13851
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Nicolas le Jeu 12 Nov 2015 - 18:08



1) Vous avez tourné pour la série les Mystères de l’Amour, comment avez-vous intégré le casting ?

Jean-Luc Azoulay recherchait une comédienne d’origine russe pour le rôle d’Alexandra. Il a vu des vidéos où je jouais et il a directement contacté mon agent qui m’a appelé pour me proposer ce rôle.

2) Vous interprétez le personnage de Alexandra, pourriez-vous tout d’abord nous décrire ce personnage ?

Alexandra est un personnage assez complexe et double... C’est une femme qui a vécu l’horreur à l’âge de 16 ans, elle s’est fait violer, est tombée enceinte, elle a avorté, ça s’est mal passé, et n’a jamais pu avoir d’enfant après ça. C'est une femme qui a été très malheureuse de ne pas avoir eu d’enfant. Quand elle a rencontré Anton qui avait déjà un enfant, elle les a tout de suite aimé et considéré comme sa propre famille. Elle a eu l’impression qu’Olga pouvait réapparaitre et récupérer son enfant. Sa stabilité et sa famille pouvait exploser, ce qui l'a rendue folle. C’est une femme qui peut être très agressive, comme une lionne pour protéger sa famille jusqu’à vouloir tuer celle qui pourrait détruire son équilibre.

3) Vous avez joué un personnage à deux faces, un côté tendre et attachant et de l’autre agressif, quel rôle préférez-vous jouer le plus ?

C’est justement très intéressant d’avoir cette double facette parce qu’en tant que comédienne, c’est enrichissant de pouvoir jouer à un certain moment cette mère tendre, amoureuse et en même temps ce côté diabolique. J’aime bien les personnages complexes qui ne sont pas uniquement gentil ou méchant. Alexandra est vraiment un personnage avec une grosse faille. En général les êtres humains l’expriment de façons différentes dont la violence et l’agressivité. Chercher dans ses propres failles pour essayer de trouver ces émotions, ces sentiments, nous fait explorer justement des choses que l’on ne peut pas explorer dans la vie. Dans la vie, j’ai rarement envie de tuer quelqu’un ou pas vraiment en tout cas, mais là de pouvoir le faire sur un plateau, cette violence là est très intéressante. Mais j’aime aussi la tendresse, la gentillesse à explorer également, donc toutes les facettes m’intéressent. Je ne pourrais pas dire ce que je préfère.

4) Comment voyez-vous l’évolution de votre personnage ?

Dans les épisodes qui sont déjà passés, elle s’est réconciliée avec Olga, donc je pense que Jean-Luc va plutôt explorer cette facette-là, cette facette douce, tendre avec les autres.

Enzo : On ne vous retrouvera donc plus de l’autre côté, du côté agressif ?

En même temps, je ne peux pas vous le certifier vu que les textes sont écrits au fur et à mesure et que nous les recevons deux-trois semaines en avance. Pour l’instant en tout cas, je n’ai pas cette impression-là, mais on ne sait jamais si dans 10 épisodes, je ne ferai pas un coup tordu encore à quelqu’un, je ne peux absolument pas vous le certifier.

5) Vous avez joué de nombreuses pièces de théâtre, que préférez-vous, le théâtre ou le cinéma ? Pourquoi ?

Pour moi, c’est vraiment deux métiers différents en fait. Je n’ai pas vraiment de préférence, j’ai fait beaucoup plus de théâtre, pas forcément par choix mais parce que ma carrière m’a amené à ça de pièce en pièce. J’aime vraiment ce rapport direct avec le public, quand on joue la comédie d’avoir les rires en direct, d’avoir les émotions, de sentir ce public qui est présent pour nous. Par contre, dans la télé et au cinéma c’est différent, la caméra est plus proche, les émotions ne doivent pas être extrapolées. C’est intéressant, c’est un autre travail mais je ne peux pas dire que je préfère l’un ou l’autre. J’aime peut-être la scène, j’aime ce travail de recherche aussi. Dans les séries, les tournages sont très rapides. Au théâtre, on a plus le temps d’explorer, en tout cas de rechercher en tant que comédien la création de notre personnage, de s’interroger plus sur la pièce, j’aime beaucoup ça en fait. J’ai vraiment l’impression de faire deux métiers différents quand je joue devant une caméra ou quand je suis sur scène. Pour moi ça n’a tellement rien à voir, même si on joue un personnage, c’est une technique pour moi qui est très différente.

6) Vous tournez dans la série avec un enfant, est-il compliqué de tourner avec un enfant ? Comment préparez-vous les scènes ? Faites-vous des italiennes avant chaque prise ?

On fait de toute façon des italiennes avec enfant ou pas entre comédiens. Avec Anton on s’est vu plusieurs fois avant de tourner comme on avait beaucoup de séquences. On a eu une journée où on a eu je crois 12 ou 13 séquences, ce qui est énorme, pour être vraiment préparé, on a beaucoup travaillé. L’enfant n’a pas pu le faire puisqu’évidemment il va à l’école. Effectivement, on fait des italiennes sur place juste avant de tourner mais avec un enfant on met également en place de l’improvisation. Il est petit donc on ne sait pas vraiment s’il va jouer le texte ou pas. Dans la scène à l’hôpital par exemple, on a dû un peu improviser avec lui. Après il a été formidable parce qu’il a joué le jeu, le texte n’était pas toujours bon, donc on a improvisé par rapport à ce que lui disait.

Enzo : Dans la série, beaucoups d'acteurs me disent qu'il y a toujours une part d'improvisation...

Macha : Pour moi, ça n’a pas été le cas parce qu’il l’avait dans sa tête. Il l’avait créé avec Olga et je suis venue me coller à ça. Après là, je retourne à la série dans la saison 11. Dans la vie je suis plus douce que le personnage d’Alexandra et là il me fait plus aller vers ce côté-là, c’est peut-être ce que je lui inspire.

Enzo : Il regarde les sentiments de l’actrice et où elle se sent le plus à l’aise.

Macha : Oui, tout à fait. En tout cas, il a le talent de choisir les comédiens qui correspondent vraiment au rôle.

7) En amont de la série, vous jouez dans la pièce de théâtre « Ici, les aubes sont plus douces » où vous interprétez le rôle de l’adjudante-chef, pouvez-vous nous parler de votre rôle ?

Je joue le rôle de Kirianova, qui est la sergente-chef gradée. La pièce parle de la guerre 40-45, ça se passe en URSS . Il y a un million de femmes qui ont été engagées volontaires pendant la guerre, elles pensaient que cela allait durer 3-4 mois, ça a duré presque 5 ans. Ce personnage a fait des actes de bravoure, une infirmière qui a sauvé des vies, personnage qui a un vrai caractère bien trempé, qui a beaucoup d’humour aussi, qui est très moqueuse, très sarcastique. Elle a vraiment un instinct maternel par rapport à son équipe, elle gère des soldates, qui ont entre 16 et 25 ans, elle est la plus âgée. Elle les protège, elle descend aussi sur le front, elle est très féministe. C’est la responsable.

Enzo : On va pouvoir vous retrouver où pour jouer cette pièce ?

Macha : C’est la première ce soir, on a 3 dates dans la grande salle du Gymnase dont les lundis 2 et 9 novembre. Je suis très fière de jouer là-bas. On espère pouvoir faire des tournées mais pour l’instant, on ne sait pas encore ce qui va se passer.

Cool Pouvez-vous nous donner quelques exclus sur votre personnage et sur la série ?

Je peux juste vous dire qu’Alexandra revient dans la saison 11. Elle sera bien présente, de nouvelles choses lui arriveront. Il y aura beaucoup de suspense avec elle et Anton. Elle continuera à être très proche d’Olga. Je ne peux pas vous en dire plus.

9) Quel message voulez-vous faire passer à vos lecteurs ?

Allez au théâtre ! Le théâtre apporte énormément de choses aux gens, ils n’y vont pas suffisamment. Et pour moi, aller voir de la danse, aller voir du théâtre c’est très enrichissant. La culture pour moi c’est l'éveil de l’âme.

Merci infiniment de votre patience Macha. A très vite !

source : http://www.lesmysteresdelamour-fans.com/

_________________
 Like a Star @ heaven ...On ne se rencontre jamais par hasard, il n'y a que des rendez-vous...  Like a Star @ heaven

Nicolas
Modérateur

Masculin Messages : 13851
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par coup de tonnerre le Jeu 12 Nov 2015 - 18:53

merci, très belle interview !!!

coup de tonnerre
Fan

Féminin Messages : 2475
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Okaya le Ven 27 Nov 2015 - 18:11

Philippe Vasseur (Les Mystères de l’amour) et Cyril Aubin (Le miel et les abeilles) réunis dans 3 pères



Acteur phare des Mystères de l’amour avec le personnage de José, Philippe Vasseur participe bien souvent à des shortcoms dédiées aux web. Après Le grand magasin, les inconditionnels peuvent le retrouve dans Les 3 pères.

Dans cette websérie, il incarne Marc Mézeray, un commissaire de police sur le point de devenir papa . Au cours de cette unique journée où l’attente est de mise, il va faire la connaissance d’Alexandre Brisebard et de Sasha Monnestier, eux-aussi en passe de basculer dans la paternité. Trois noms issus de personnages incarnés par Louis de Funès au cours de sa carrière.

Et les trois futurs papas, Alexandre, Marc et Sasha vont devoir se supporter avec les défauts qui les caractérisent. L’un ne supporte pas le silence, l’autre est phobique tandis que le troisième a une sainte horreur des enfants.

Aux côtés de Philippe Vasseur, les internautes pourront reconnaître un autre acteur de la famille AB, Cyril Aubin. Ce dernier a été Johnny dans Le miel et les abeilles au milieu des années 90.

Le troisième père est interprété par Cédric Cizaire, également créateur de la websérie, et humoriste sur scène actuellement avec son one man show A la poursuite d’hier.

Deux épisodes des 3 pères ont, d’ores et déjà, été tournés.



Jérôme Roulet

Source : http://www.toutelatele.com/philippe-vasseur-les-mysteres-de-l-amour-et-cyril-aubin-le-miel-et-les-abeilles-reunis-dans-3-peres-77704

_________________

Okaya
Administrateur

Masculin Messages : 15939
Age : 38

http://www.absolumentdorothee.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Sébastien-Mickaël le Ven 8 Jan 2016 - 22:13

Jacky révèle le salaire des comédiens :

http://www.telestar.fr/2016/photos/helene-et-les-garcons-jacky-revele-le-salaire-des-comediens-!-photos-187779#offset0

Sébastien-Mickaël
Très fan

Masculin Messages : 4213
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par melodie le Sam 9 Jan 2016 - 9:11

Merci du lien, et de l'article.....

Mais quel est l'intérêt de sortir une telle info des années plus tard?
Ce qui était hier devrait rester à rien franchement !!

Tout cet étalage n'est pas vraiment utile aujourd'hui Rolling Eyes

melodie
Fan en or

Féminin Messages : 67557
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Kumpel le Lun 11 Jan 2016 - 8:47

Ils tournent deux épisodes par semaine ! Shocked
Vite fait bien fait, quoi. Very Happy

Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12185
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par melodie le Lun 11 Jan 2016 - 9:39

Ce samedi 9 janvier, TMC a repris la saison 11 inédite des Mystères de l’amour   après la trêve des vacances de Noël.

La chaîne a ainsi programmé l’épisode 9, « rendez-vous secrets ». Dans celui-ci, Chloé a exprimé des remords vis-à-vis de Christian et tenté de reprendre contact avec lui. Toutefois, « Cri-Cri d’amour » s’est rapproché d’Angela en l’embrassant.

Peter de son côté, a donné rendez-vous à l’hôtel à Stéphanie. Mais cette dernière, prise dans une bagarre avec Marie, a décidé d’annuler la rencontre. Peter s’est ainsi dirigé vers Laura pour l’attendre dans ce même hôtel.

L’épisode du jour a attiré 475 000 téléspectateurs, soit 2.2% de part de marché. Il s’agit du moins bon score depuis la diffusion de la troisième aventure, proposée le 5 décembre dernier.

L’épisode 10 des Mystères de l’amour  est à suivre ce dimanche 10 janvier, à 19h45 sur TMC.

Désolée j'ai des soucis techniques et c'est partie de nouveau pour un tour megafou




TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR   SERIES   AUDIENCES TV

melodie
Fan en or

Féminin Messages : 67557
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Kumpel le Lun 11 Jan 2016 - 10:31

Le public va forcément se lasser.

Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12185
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Sébastien-Mickaël le Lun 11 Jan 2016 - 21:17

Kumpel a écrit:Ils tournent deux épisodes par semaine ! Shocked
Vite fait bien fait, quoi. Very Happy

Depuis le début en 2011 ils tournent deux épisodes par semaine, y'a rien de choquant à ça Laughing

Un autre article ici :

http://www.purebreak.com/news/les-mysteres-de-l-amour-a-quoi-ressemblent-les-stars-23-ans-apres-helene-et-les-garcons/93107

Sébastien-Mickaël
Très fan

Masculin Messages : 4213
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Kumpel le Mar 12 Jan 2016 - 10:43

Merci pour le lien, Sébastien. Mais je trouve que ces articles sont faits avec une infinie mauvaise foi. Pour créer un contraste saisissant entre le "avant" et le "après", on choisit volontairement des photos flatteuses pour illustrer le passé, et des photos désavantageuses pour le présent. Il était tout aussi possible de mettre des photos "ratées" de l'époque Hélène et les garçons et de choisir de jolies photos actuelles issues de LMDLA (Et il y en a !) Mais évidemment, c’eût été moins sensationnaliste...

Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12185
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Sébastien-Mickaël le Mar 12 Jan 2016 - 22:24

Kumpel a écrit:Merci pour le lien, Sébastien. Mais je trouve que ces articles sont faits avec une infinie mauvaise foi. Pour créer un contraste saisissant entre le "avant" et le "après", on choisit volontairement des photos flatteuses pour illustrer le passé, et des photos désavantageuses pour le présent. Il était tout aussi possible de mettre des photos "ratées" de l'époque Hélène et les garçons et de choisir de jolies photos actuelles issues de LMDLA (Et il y en a !) Mais évidemment, c’eût été moins sensationnaliste...

C'est pas faux comme remarque Laughing
Cela dit, sur cet article là, je trouve que leurs choix de photos récentes sont encore à peu près corrects ! Il y a eu d'autres articles de ce genre ("Avant-après") ou c'était encore pire affraid

Sébastien-Mickaël
Très fan

Masculin Messages : 4213
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par shep22 le Jeu 25 Fév 2016 - 11:07

Le personnage de Sylvain sur le départ ? Ou petite exception?

Jean-Baptiste Sagory, l'interprète de Sylvain, va arriver dans la série "Plus Belle La vie" dans le prochain Prime diffusé à la mi- mars sur France 3...

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/2016/02/23/jean-baptiste-sagory-debarque-dans-pblv/nggallery/image/06-10/

shep22
Très très fan

Masculin Messages : 6843
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Guillaume41 le Sam 27 Fév 2016 - 15:53

qu'il se casse Sylvain, je ne l'aime pas, et puis pardon mais il n'a pas du tout le physique d'un camboy, perso je ne débourserais pas un euro si j'étais client de ce genre de plan cam.

Guillaume41
Très très fan

Masculin Messages : 5987
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par shep22 le Mer 9 Mar 2016 - 18:13


shep22
Très très fan

Masculin Messages : 6843
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Sébastien-Mickaël le Mer 13 Avr 2016 - 22:04

Une page sur TF1.fr avec un reportage sur le tournage du 300ème ! Et les 3 raisons qui nous font aimer la série :

http://www.tf1.fr/tmc/les-mysteres-de-l-amour/news/top-3-raisons-font-aimer-mysteres-de-l-amour-3721322.html

Sébastien-Mickaël
Très fan

Masculin Messages : 4213
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Nicolas le Dim 17 Avr 2016 - 20:23



Benjamin Lopes : Vous êtes nommée dans la catégorie « Couple de l’année » avec Peter, incarné par Serge Gisquière, à la première édition des Soap Awards France. Comment vivez-vous la disparition de ce couple emblématique ?

Hélène Rollès : C’était évidemment un peu triste. On s’appelle toujours par téléphone et on est restés amis. C’est vrai que l’on se voit moins et c’est un peu étrange. On était toujours ensemble sur les tournages. Ça fonctionnait bien et en plus Serge est un amour. Malgré toutes les aventures qui leur sont arrivées, ils sont restés ensemble et ça, ça tient à l’amour. Hélène et Peter étaient très soudés.

Pourquoi Hélène est-elle toujours restée sous le charme de Peter malgré les épreuves ?

Son intelligence hors norme l’a complètement séduite. Peter était un homme brillant. Il est vrai que c’était un milliardaire, mais Hélène s’en fiche complètement. Et puis on peut aussi dire qu’il était séduisant. Ce mélange a fait qu’ils ont formé durant des saisons un couple solide.

Hélène a tout pardonné à Peter. Peut-on dire que c’est l’amour de sa vie ?

En même temps, ce n’était pas toujours de sa faute, car il était malade. Si ça n’avait pas été le cas, je ne suis pas sûre qu’Hélène lui aurait pardonné. Sincèrement, Hélène a toujours considéré qu’il n’était pas responsable à cause de sa maladie. Ils ont formé un couple qui s’aime et qui se fait confiance même si l’histoire avec Nicolas reste toujours en suspend. Après, chaque histoire est unique. Celle d’Hélène et Nicolas n’a rien à voir avec l’histoire de Peter. Hélène était heureuse avec Peter, elle l’a été avec Nicolas, puis après elle a souffert.

Vous êtes également nommée dans la catégorie « scène de l’année » avec la découverte du fameux SMS le soir du mariage dévoilant la sextape de Peter. Comment avez-vous vécu cette scène ?

Les émotions étaient différentes et condensées avec la joie du mariage, puis la stupeur et la tristesse, mais les tournages sont très découpés au final. On n’a pas tourné cette scène d’une seule traite. J’ai le souvenir qu’il faisait très froid et c’était un enfer avec ma robe qui était trop grande (rires). Ça a d’ailleurs été compliqué de m’enfuir avec Nicolas, car je n’arrêtais pas de marcher sur ma robe de mariée. Mais au final, c’était sympa de pouvoir jouer plusieurs émotions qui s’enchaînent rapidement. C’est aussi pour ça que l’on fait ce métier.

Jean-Luc Azoulay (le producteur, ndlr) malmène de plus en plus Hélène qui a même été en prison. Est-ce une direction qui vous plaît ?

Ce n’est pas que j’aime, mais il faut bien qu’il se passe des choses. C’est ce qui fait la série. Il faut des rebondissements pour conserver le rythme et aucun personnage n’y échappe.

Une thématique forte a été abordée ces derniers épisodes, l’euthanasie et le combat d’Hélène pour préserver Peter en vie. Aimez-vous qu’Hélène prenne position sur des sujets forts ?

C’est un vrai sujet. Je ne me suis pas inspiré de l’actualité pour cette trame scénaristique, car les gens qui vivent ça pour de vrai subissent un véritable drame. Je ne me permettrai pas de les copier. Je l’ai joué au plus juste, comme je l’ai senti. J’aime qu’Hélène prenne des positions à partir du moment où ça ne va pas contre mon opinion personnelle. Ça sera alors un peu plus compliqué, auquel cas et je demanderai à Jean-Luc Azoulay de changer le scénario (rires). Par ailleurs, je regrette vraiment la période où Hélène était à la tête de son association.

Hélène fait un retour à la musique après la disparition de Peter. Est-ce un véritable retour aux origines de la série ?

On est super content de se retrouver et de reformer le groupe. Ça me permet de ressortir un album. Depuis le début, avec Hélène et les garçons, j’ai toujours chanté les chansons des séries. Et puis ce sont toujours des morceaux qui ont un rapport avec l’intrigue. Je suis très contente de mon nouveau titre (Effacer le passé, ndlr) qui parle de Nicolas, et de notre séparation. Toutes les chansons de l’album vont être scénarisées dans la série. Christian, Nicolas, ou encore Laly vont être impliqués.

http://www.toutelatele.com/helene-rolles-les-mysteres-de-l-amour-j-aime-qu-helene-prenne-des-positions-a-partir-du-moment-ou-ca-ne-va-pas-contre-mon-opinion-personnelle-81346

_________________
 Like a Star @ heaven ...On ne se rencontre jamais par hasard, il n'y a que des rendez-vous...  Like a Star @ heaven

Nicolas
Modérateur

Masculin Messages : 13851
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Nicolas le Mar 19 Avr 2016 - 18:21



Et d'autres vidéos : http://www.tf1.fr/tmc/les-mysteres-de-l-amour/videos/12eme-saison-s-annonce-passionnante-selon-helene-rolles-patrick-puydebat-sebastien-roch.html

_________________
 Like a Star @ heaven ...On ne se rencontre jamais par hasard, il n'y a que des rendez-vous...  Like a Star @ heaven

Nicolas
Modérateur

Masculin Messages : 13851
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Nicolas le Jeu 21 Avr 2016 - 18:34

http://www.purepeople.com/article/ab-prod-les-coulisses-hot-des-series-helene-patrick-et-sebastien-racontent_a180673/1

AB Prod – Les coulisses hot des séries : Hélène, Patrick et Sébastien racontent

Shocked Shocked Shocked Laughing

_________________
 Like a Star @ heaven ...On ne se rencontre jamais par hasard, il n'y a que des rendez-vous...  Like a Star @ heaven

Nicolas
Modérateur

Masculin Messages : 13851
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par shep22 le Ven 22 Avr 2016 - 9:49

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Hélène et Nicolas pourraient très bien se remettre ensemble ! »
Les Mystères de l’amour a dépassé le cap des 300 épisodes sur TMC. À l’occasion de la première édition des Soap Awards en France, Jean-Luc Azoulay, le créateur de la série, a dévoilé quelques secrets de la réussite des Mystères de l’amour. Rencontre.



Benjamin Lopes : Les Mystères de l’amour est aujourd’hui incontournable sur la TNT. À quel moment avez-vous senti ce virage ?

Jean-Luc Azoulay : Dès le départ. On partait déjà avec un public de base qui connaissait les héros et qui avait envie de les retrouver. Il y a eu une prise de conscience à un moment, mais ça a marché avec plus de 500 000 téléspectateurs dès le démarrage. C’est quand même assez exceptionnel. On a un peu triché, car ce n’était pas une création à proprement parler, mais la suite d’une série qui arrive bientôt à 1000 épisodes.

Comment estimez-vous le succès de la série à ce jour ?

Un épisode, avec ses rediffusions, est regardé par 1,3 million à 1,5 million de téléspectateurs. Avec les rediffusions le samedi et le dimanche matin, on touche un large public. Il y a donc quatre diffusions, plus la nuit. C’est sans compter les 200 000 visionnages sur ordinateurs en replay. Ne sont pas pris en compte dans ces chiffres les multiples rediffusions sur NT1.

Certains téléspectateurs dénoncent parfois sur les réseaux sociaux des scènes trop osées dans Les Mystères de l’amour. Que leur répondez-vous ?

C’est dans l’air du temps. Moi je regarde ce qu’il se passe ailleurs, notamment dans les séries américaines. Il n’y a pas de raisons que les séries françaises restent gentillettes alors que les productions américaines vont beaucoup plus loin que nous. Il y a très longtemps déjà, je me souviens du film Mary à tout prix où elle se retrouvait avec du sperme dans les cheveux. Il n’y a aucune raison qu’on ne puisse pas aller aussi loin. On aborde toujours les thématiques avec humour, sauf peut être avec l’euthanasie de Peter, qui n’est pas une vraie disparition. On ne va jamais dans le côté trop réaliste.

Vous parlez de séries américaines. Avez-vous des références ?

J’adore The Big Bang Theory. Ils vont très loin sur le plan du sexe par exemple. Howard se fabrique, par exemple, un vagin artificiel avec un robot de la NASA. C’est toujours fait avec humour donc ce n’est pas malsain. Toutes les scènes de coucheries sont plutôt drôles que torrides dans Les Mystères de l’amour.

« Toutes les scènes de coucheries sont plutôt drôles que torrides dans Les Mystères de l’amour »

Certaines de ces séries américaines vous inspirent-elles ?

Pour les personnages, non, car ce n’est pas le même principe. En revanche, je pique un peu partout des idées, des atmosphères, des ambiances. Il y a peut-être des inspirations pour les personnages, mais je ne m’en rends pas compte. Que ça soit Big Bang Theory, Friends ou Hélène et les garçons, c’est toujours la même chose, une bande de gens qui se retrouvent soit chez eux, soit à la cafétéria.

Dans les derniers épisodes sur TMC, Hélène a appris la disparition de Peter avant de la retrouver plusieurs semaines plus tard. Pourquoi avoir fait le choix d’une ellipse narrative ?

C’est un choix scénaristique de passer justement à un moment plus intéressant que de voir Hélène éplorée. On en a alors profité pour faire une ellipse qui correspond en plus à une fin de saison. Hélène a déjà commencé à digérer cette situation et des choses se sont mises en place. Quand on raconte une histoire, on ne fait pas un reportage, on ne montre pas tout ce qu’ils font tous les jours. Sur Hélène et les garçons, on me demandait souvent pourquoi on ne les voyait pas étudier, mais c’est normal, car je ne montrais que 26 minutes de leur journée. Quand des moments de l’histoire ne sont pas très intéressants à raconter, il est préférable de faire un saut dans le temps.

Au début de la saison 12, vous n’hésitez pas à bousculer vos personnages avec Hélène célibataire, tout comme Nicolas, et José dans le rôle de l’arroseur arrosé. Pourquoi avoir opéré ce virage ?

Je vais dire la vérité, je ne sais pas encore où on va aller. Je sais ce qu’il se passe dans la saison 12, car on l’a tournée. La saison 13, dont on débute le tournage, conserve le même virage. J’essaie de mettre mes personnages en scène dans des circonstances spéciales pour voir ce qu’ils vont faire. C’est pratiquement eux qui décident ce qu’ils font.

Hélène et Nicolas peuvent-ils se remettre ensemble ou c’est une situation à éviter ?

Non, c’est tout à fait possible, car Hélène et Nicolas se sont déjà remis ensemble à Love Island. C’est comme tous les couples séparés. On veut savoir s’ils peuvent se remettre ensemble. C’est comme dans la vie.

« Quand des moments de l’histoire ne sont pas très intéressants à raconter, il est préférable de faire un saut dans le temps »


Pourquoi Les Mystères de l’amour est différent des autres feuilletons diffusés en France ?


Les Mystères de l’amour est plus audacieuse que les autres soaps. Ça va dans tous les sens. C’est entre le soap et la sitcom finalement. On retrouve dans Les mystères de l’amour de vraies séquences de sitcom, et d’autres bien plus dramatiques. Le plus des Mystères de l’amour est de mélanger tout ça, ainsi que les tranches d’âges avec des jeunes et des plus vieux. On a une alchimie qui est différente des autres feuilletons où l’on raconte une histoire.

Certains acteurs vous font quelques infidélités. À l’inverse d’autres soaps, tolérez-vous ces passages chez la concurrence ?

Un acteur est là pour vivre sa vie d’acteur et il est libre d’aller où il veut. Plus il a d’expérience, mieux c’est. Les récurrents fondateurs n’ont pas vraiment le temps d’aller ailleurs cependant.

De nouveaux prime times des Mystères de l’amour sont-ils au programme ?

On peut imaginer d’autres prime times. Le tout c’est de savoir quand on peut les faire. Actuellement, on tourne au rythme de deux épisodes par semaine pour TMC, et la chaîne nous demande des prime times qu’on a du mal à fournir. C’est réellement un problème de temps de tournage. Après tout, avec une diffusion à 19h45, on est en prime time pour moi sur TMC chaque semaine.

http://www.toutelatele.com/jean-luc-azoulay-les-mysteres-de-l-amour-81456

shep22
Très très fan

Masculin Messages : 6843
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par shep22 le Ven 22 Avr 2016 - 10:03

Laure Guibert (Les Mystères de l’amour) : « Bénédicte se donne enfin les moyens de vivre des aventures plus légères avec Anthony »

Laure Guibert est nommée à la première édition des Soap Awards France dans la catégorie « Meilleure actrice ». La comédienne fait le bilan pour Toutelatele sur son personnage, Bénédicte, et ce qu’elle aspire pour elle. Rencontre.



Benjamin Lopes : vous êtes nommée dans la catégorie meilleure actrice de l’année à la première édition des Soap Awards France. Comment votre personnage est devenu incontournable selon vous ?

Laure Guibert : C’est vrai qu’on était une équipe à la base. Depuis toujours, dans Hélène et les garçons, il y avait la bande avec les premiers personnages récurrents. Je suis arrivée très peu de temps après. Cette petite équipe elle s’est soudée dans les Caraïbes (Les vacances de l’amour, ndlr). Dans la vie et à l’écran, on a appris à vivre ensemble. Je crois que le noyau s’est vraiment formé là. On a grandi ensemble et ça s’est vu à l’image d’ailleurs. Le mystère du succès de la série c’est peut-être que l’on s’apprécie réellement à la vie et que ça donne une complicité à l’image.

Peut-on dire que Bénédicte est l’un des personnages les plus réfléchis de la série ?

Même si sa vie est chaotique, elle a une forme de stabilité, c’est vrai. Elle suit une direction assez précise. Elle est toujours un petit peu ballottée entre cette espèce de stabilité et cette envie de vivre, de profiter de la vie finalement. On est tous un peu comme ça à se dire que l’on ne peut pas faire n’importe quoi malgré nos envies. Sauf que là, comme c’est un personnage, elle les met parfois un peu en pratique et elle pète les plombs. Bénédicte va un peu flirter parfois, mais elle garde un certain cap dans son comportement.

À l’inverse de Laly ou Olga, Bénédicte est loin d’être impulsive. Est-ce une des clés du plébiscite du public pour ce personnage ?

C’est aussi pourquoi c’est peut-être plus facile de s’identifier à un personnage comme Bénédicte. C’est sûrement moins risqué (rires).

Le 300e épisode des Mystères de l’amour a été diffusé sur TMC. Quelle scène vous a particulièrement marqué depuis le début de cette nouvelle aventure ?

On tourne tellement de choses incroyables qu’il n’est pas forcément facile de choisir une scène en particulier. Il y a des moments assez marquants pour moi, comme quand Bénédicte apprend la mort de son amour par le biais d’une lettre. C’est touchant, car on lâche tout. On essaie d’être au plus près de l’émotion, d’être honnête. Heureusement, on ne joue pas des choses comme ça tous les jours.

Bénédicte a également dû affronter son choix d’avorter de l’enfant de Tom. Était-ce un moment fort aussi pour vous ?

Ça brasse beaucoup d’émotions. Pour une femme, c’est un sujet qui est émouvant et fort. C’est vrai que l’on tourne à un rythme de tournage assez effréné. Il faut vite rentrer dans l’émotion. On n’a pas des heures pour se concentrer. Quand les émotions sont aussi lourdes, ce n’est pas toujours évident.

Bénédicte bénéficie souvent de plusieurs épisodes pour expliquer ces choix avec toute la réflexion psychologique du personnage, ce qui n’est pas le cas pour tous les protagonistes des Mystères de l’amour. Ressentez-vous cette différence ?

C’est vrai, et ça rejoint la forme de stabilité qui encadre la vie de mon personnage. Mais parfois on est un peu surpris, car il peut y avoir des basculements avec ce personnage bien axé, centré, qui ne fait pas les choses sur un coup de tête. Il m’arrive d’appeler Jean-Luc Azoulay (le producteur, ndlr) et de lui demander pourquoi Bénédicte peut être si impulsive et pourquoi elle prend une direction contre sa nature. En fait, je pense qu’il tient à ce que tous ses personnages aient une forme d’humanité, une fêlure. À partir du moment où ça bascule, il faut tout de même garder l’intégrité du personnage qui n’est pas impulsif, mais réfléchi. J’essaie aussi d’être cohérente, car Bénédicte a un âge avancé. Elle est donc censée avoir plus de réflexions et savoir ce qu’elle veut de la vie. Il ne faut donc pas trop qu’elle hésite tout le temps.

L’année passée, Bénédicte a eu des relations avec Tom, Frédéric, Jimmy et Anthony. Peut-on dire qu’elle est définitivement instable en amour ?

Exposé comme ça, difficile de dire le contraire (rires). Elle a eu deux histoires longues dans sa vie. C’est plutôt un moment où elle est libérée actuellement. Peut-être que pour la première fois, elle se donne les moyens de vivre des aventures plus légères avec Anthony.

Qu’est-ce qui retient Bénédicte de vivre son amour avec Anthony ?

Je pense qu’elle est enfermée dans un carcan où elle essaie d’être fidèle à cette posture qu’elle a toujours eue, celle d’une fille sérieuse. Elle a une vision assez classique du couple et de la famille. Elle veut toujours recoller les morceaux. Mais il y a cette petite voix à l’intérieur qui lui dit que son couple avec Jimmy ne tient plus tellement la route, que c’est devenu fraternel. Il ne faut quand même pas s’oublier. C’est cette dualité dans le personnage de Bénédicte qui est intéressante. C’est ce qui peut se passer dans la vie de couple. Soit on reste pour garder l’homogénéité du binôme, soit on passe le cap et on se dit « on verra bien ». Elle frôle toujours cette barrière.


Pourquoi le cœur de Bénédicte penche-t-il pour Anthony ?

Anthony représente la découverte pour Bénédicte, la possibilité de nouveaux horizons. Il est complètement amoureux d’elle. Ça la séduit. Cette fraîcheur l’a conquise. Elle a envie de franchir le pas, quitte à se brûler les ailes, mais elle est toujours sur le fil. C’est très humain comme comportement.

Sa sœur Aurélie pourrait-elle lui causer de sérieux ennuis ?

Dans les épisodes qui arrivent, on va se rendre compte qu’elle manigance des plans qui sont sidérants. Ils sont tout sauf bien intentionnés pour une sœur. Maintenant, Bénédicte ment, donc elle culpabilise beaucoup. Ça va donc créer un véritable imbroglio qui fait qu’Aurélie va s’immiscer de façon mal intentionnée.

Quelle évolution aimeriez-vous pour Bénédicte ?

Ça doit rester un personnage humain et sensible. Tout ce qu’elle fait, il faut que ça reste cohérent et j’aimerai bien évidemment la voir vivre un grand amour. Après, il ne faut pas que ce personnage s’endorme. Tant qu’il y a de vrais sentiments et de vraies histoires, je suis preneuse.

http://www.toutelatele.com/laure-guibert-les-mysteres-de-l-amour-benedicte-se-donne-enfin-les-moyens-de-vivre-des-aventures-plus-legeres-avec-anthony-81345

shep22
Très très fan

Masculin Messages : 6843
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par melodie le Ven 22 Avr 2016 - 11:39

Ah super bonne nouvelle si hélène et nicolas remette le couvert !

Mais j'espère que cela sera pas dans six plombes des saisons suivantes Razz avant de roucouler de nouveau!

melodie
Fan en or

Féminin Messages : 67557
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Nicolas le Sam 23 Avr 2016 - 17:50

http://www.parismatch.com/People/Television/Dans-les-coulisses-des-Mysteres-de-l-amour-953047




Un jour de mars frais et ensoleillé à Cergy Pontoise, en banlieue parisienne. Une somptueuse maison en pierre domine des champs à perte de vue. C’est elle... C’est LA maison des « Mystères de l’amour ». Celle dans laquelle nous suivons les tribulations de José, Béné, Hélène, Nico, Christian, Laly, Jimmy and co.

Devant le perron, Patrick Puydebat, alias Nicolas, la mine pas très fraîche. Rien d’étonnant : il est 9h30 et le petit déjeuner n’est même pas encore servi. Tom Schatcht, le beau gosse qui campe Jimmy, le rejoint, le sourire complice qui laisse présager que la nuit fut courte... « J’ai dormi chez Patrick et nous nous sommes couchés très tard... » Nous glisse-t-il entre deux éclats de rire.
Peu importe le nombre d’heures de sommeil, les comédiens sont d’attaque pour enchaîner six jours de tournage. « C’est le nombre de jours qu’il faut pour mettre en boîte trois épisodes de 52 min. Nous tournons 25 minutes utiles par jour », raconte la directrice artistique Virginie Carène.

« Tout peut arriver dans cette série ! »

Ce matin, la « Dream Team » est au complet. Regain de nostalgie pour les trentenaires qui, une fois de retour du collège, se précipitaient devant la télé pour suivre les aventures au lait fraise d’« Hélène et les garcons ». Sébastien Roch, le benjamin de la bande – il a quand même 43 ans... – profite des rayons du soleil dans le jardin pendant que Laly et Nico tournent une scène un peu « olé olé » dans une des nombreuses chambres à l’étage. Les rires entre les deux comédiens amis depuis 25 ans retardent les prises de vues. « Vous ne pouviez pas me mettre un beau mec inconnu plutôt que Patrick ? », lance Laly, hilare, au réalisateur Henri Hasbani. Malheureusement, ce n’est pas lui la plume, mais bel et bien Jean-Luc Azoulay, le scénariste mythique à l’origine de tous les feuilletons AB productions qui ont fait les beaux jours de TF1 dans les années 90 et 2000.

Laure Guibert, encore plus belle au naturel, s’apprête à jouer une scène avec Philippe Vasseur. Béné et José sont aux « Mystères de l’amour » ce que Ross et Rachel sont à la série « Friends » : le couple mythique que l’on rêverait de voir à nouveau se bécoter. Comme au bon vieux temps. Et si c’était possible ? « Tout peut arriver dans cette série ! », rassurent Laure et Philippe devant notre caméra.



Hélène Rollès, elle, demeure la jeune femme que l’on connaît, discrète et bienveillante. Hors caméra, celle qui est aujourd’hui une star en Asie, a toujours le mot rassurant avec ses collègues : « Nous sommes tous des vrais amis. Nous traversons ensemble depuis 25 ans les bons et mauvais moments de la vie. »

« Les mystères de l’amour », samedi et dimanche à 19h50 sur TMC.

_________________
 Like a Star @ heaven ...On ne se rencontre jamais par hasard, il n'y a que des rendez-vous...  Like a Star @ heaven

Nicolas
Modérateur

Masculin Messages : 13851
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Kumpel le Lun 25 Avr 2016 - 9:38

Merci Nico chéri pour tous ces articles. Very Happy

Kumpel
ABsolument Fan

Masculin Messages : 12185
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Page 34 sur 36 Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum